Davantage de place pour moins d'animaux®

Biologie de l'ours brun

Caractéristiques

Longueur corporelle de 170 à 220 cm; poids: de 100 à 340 kg; pelage brun clair à presque noir. Les oursons ont un collier clair autour du cou. Mâchoire comportant de puissantes canines et, contrairement à d’autres fauves, des molaires à couronne plate et large, adaptées à un régime avant tout végétarien. Pattes robustes pourvues de cinq griffes non rétractiles (contrairement aux chats). L’ours est un plantigrade. C’est un habile grimpeur et un excellent nageur.

Répartition

L’ours brun peuplait autrefois presque toute l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie du Nord et centrale. En Europe, il n’en reste plus que quelques spécimens dans les Abruzzes, les Alpes (Autriche et Slovénie) et les Balkans. Des populations plus importantes vivent encore dans les Carpates, dans les pays nordiques et en Russie occidentale.

Habitat naturel

Sous nos climats, l’ours vit avant tout en milieu forestier, jusqu’à la limite supérieure des forêts. Sans l’intervention humaine, le plateau suisse où prédominait depuis plus de 3000 ans la forêt mixte de hêtres lui offrirait encore un habitat idéal. L’ours brun collecte des faînes, des glands et des baies dans les clairières et à la lisière des bois, où se développe une riche végétation avec des buissons de baies et où les chênes poussent à côté du hêtre dominant.

Rythme journalier et saisonnier

L’activité de l’ours brun est diurne et nocturne, et il vit plutôt la nuit là où il est dérangé. L’ours brun hiberne souvent d’octobre à mars, les températures douces pouvant interrompre son sommeil. L’hibernation est due au manque de nourriture et aux températures de l’air inférieures à 0°C.
En captivité, l’hibernation a lieu seulement en cas d’une alimentation intensive en été et automne. Comme ça l’ours brun se constitue d’importantes réserves de graisse en vue de l’hibernation.

Alimentation

L’ours brun est un vrai omnivore, principalement végétarien: il se nourrit de baies, de racines, de fruits, de bourgeons, de graines et d’herbe. Il mange également des insectes et leurs larves, et apprécie le miel des abeilles sauvages. Il sait chasser, s’attaque rarement des troupeaux de moutons, de veaux etc. et ne néglige pas les cadavres d’animaux sauvages.

Reproduction, vie sociale

En dehors de la période de reproduction (accouplement en mai et juin), les ours bruns vivent en solitaires sur des territoires fixes mais qu’ils ne défendent pas contre d’autres occupants. Après une période de gestation de 7 à 8 mois, l’ourse met au monde 2 ou 3 jeunes d’env. 300 grammes chacun, dans une tanière qu’elle a elle-même creusée. Les nouveau-nés sont aveugles, n’ouvrent leurs yeux qu’à 4 semaines et sont allaités durant les 4 premiers mois. L’ourse élève ses petits jusqu’à deux ans, puis évite systématiquement les ours mâles. Les jeunes apprennent de leur mère tout ce dont ils auront besoin pour trouver leur nourriture. Après cette période, les jeunes ours rôdent jusqu’à la maturité sexuelle, qui se situe vers 3 ou 4 ans. Une femelle peut avoir jusqu’à dix portées. L’ours brun vit jusqu’à 30 ans en captivité.